Assurer le droit à l’emploi pour les audoniens !

Près de 5000 audonniens et audonniennes n’ont pas d’emploi, soit 17,6% de taux de chômage voire plus de 30% pour les jeunes habitants. Près d’une famille sur trois est sous le seuil de pauvreté ! Ce n’est pas acceptable, d’autant que ce phénomène c’est renforcé avec la crise économique et sociale liée à la Covid 19.

A Gauche ! milite pour une ville solidaire qui permette à chaque habitant.e d’avoir un emploi afin de pouvoir gagner correctement sa vie, bien se loger, bien manger, s’émanciper, vivre bien.  Nous proposons d’agir dans trois directions :

1/ Promouvoir une économie qui créée de l’emploi local

Saint-Ouen accueille de plus en plus de grandes entreprises attirées par le faible coût du foncier. Or, ce sont essentiellement des emplois de « cadres » occupés par des personnes n’habitant pas la ville.

Pour offrir des emplois aux habitants, il nous semble essentiel de limiter la tertiarisation de notre économie et d’imaginer une nouvelle économie compatible avec la transition écologique.

Nous souhaitons :

• Contenir le développement de l’immobilier tertiaire et favoriser la construction de locaux artisanaux pour promouvoir l’industrie de demain, notamment en modifiant le PLUI      

• Créer un pôle d’économie sociale et solidaire pour accueillir des entreprises à but social et écologique, avec des loyers modérés et des services dédiés ; Nous y installerons aussi une régie de quartier

• Déployer un réseau de lieux de télétravail pour que les audoniens qui travaillent loin puissent travailler à Saint-Ouen

2/ Responsabiliser les entreprises sur leur impact local

Saint-Ouen est devenu un pôle tertiaire. Il faut donc également mieux travailler avec ces entreprises pour qu’elles agissent en lien avec la ville et ses habitants. Nous travaillerons avec Plaine Commune ainsi qu’avec le club d’entreprises « Plaine Commune promotion » pour :    

 –  Renforcer l’engagement des grandes entreprises pour recruter localement, accueillir des stagiaires/apprentis, faire du bénévolat auprès des associations locales, agir en faveur de l’environnement. Nous signerons des chartes « entreprise engagée pour Saint-Ouen ».    

 – Multiplier les clauses de recrutement local dans les marchés publics (un % minimal des emplois pour les habitants) et notamment pour les travaux de rénovation des quartiers, du Grand Paris et des jeux olympiques. Ils doivent absolument profiter aux habitants.

 – Donner de l’envergure au « forum emploi »,  qui met en relation toutes les entreprises de la ville, pôle emploi, les étudiants et les personnes en recherche d’emploi.

3/ Renforcer les politiques sociales alternatives

Les difficultés sociales restent fortes sur la ville. Il faudra donc aussi agir sur d’autres sujet pour améliorer l’emploi :

–        L’éducation, une des grandes priorités de notre programme, pour permettre à toutes et tous d’avoir un diplôme qui facilite l’accès à l’emploi

–        Expérimenter un revenu de base pour les jeunes de moins de 25 ans), pour se loger, se déplacer, se former. Nous donnons ainsi aux audoniens les moyens de trouver un emploi.

–        Expérimenter le programme Territoire Zéro Chômeurs de Longue Durée en proposant à tout chômeur de longue durée un emploi à durée indéterminée.  Ces emplois seront proposés par une entreprise à but social qui se finance en travaillant pour les entreprises de Saint-Ouen dans des activités utiles et non concurrentes des emplois existants.